Catégories
Parlons théories et concepts

Arame et les féministes

Quelques livres d’auteures féministes sur mon étagère…

Vous vous souvenez du cas fictif d’Arame que j’évoquais dans un billet précédent  ? Je partais du cas de cette jeune fille qui avait subtilisé des objets de sa jeune amie alors que les parents de cette dernière lui avaient offert un emploi de petite « bonne », pour tenter de comprendre pourquoi les filles ont toujours semblé moins « délinquantes » que les garçons, et les femmes moins “criminelles” que les hommes. Le dernier billet détaillait les explications liées à la soi-disante nature de la femme, qui voulait que ses actes supposément marginaux soient moins visibles ou moins détectés. Ces explications naturalistes ou essentialisantes vont être largement remises en question par le mouvement féministe.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search